*forum porsche généraliste*


    996 GT3 RS (2003)

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 127
    Date d'inscription : 29/03/2012

    996 GT3 RS (2003)

    Message  Admin le Ven 12 Oct - 14:52



    TOUT POUR LA COURSE !
    Chez Porsche, la généalogie des RS n'est pas un vain mot. Chaque génération a le droit depuis la 964 à sa version RS. La 996, n'échappe pas à cette règle, en allant encore plus loin dans la démarche. Véritable objet de culte produit à 200 exemplaires seulement, la 911 GT3 RS s'annonce déjà comme une icône incontournable de l'Automobile Sportive, tant dans le monde des sportives, que sur votre site préféré…



    Lorsque Porsche présenta en 1972 sa Carrera 2.7 RS, avaient-ils seulement imaginé qu'elle deviendrait alors une des représentantes les plus célèbres des automobiles sportives. Avec des performances, pour l'époque, exceptionnelles (25 secondes au km DA tout de même !), et un caractère affirmé, la Porsche 911 Carrera 2.7 RS s'est de plus forgé une réputation sur les circuits du monde entier. Aussi à l'aise sur route que sur circuit, la Porsche 911 Carrera 2.7 RS était finalement l'héritière de l'illustre Ferrari 250 GT, qui avait alors permis à nombre d'amateurs (souvent fortunés) de courir et d'aller de circuits en circuits au volant de la même voiture. Polyvalente, aussi incisive en compétition, que " docile " sur route ouverte. Ensuite à part quelques tentatives éphémères, il faudra attendre les Porsche 911 type 964 pour voir le concept des RS revenir. Baptisées " Carrera RS ", les 911 type 964 étaient modifiées et surtout très allégées. Le but de Porsche était double : une quête du plaisir de conduite et la conception d'une GT efficace en compétition. La cote actuelle toujours soutenue des 964 Carrera RS en occasion prouve le bien-fondé du concept. La 993 prolonge l'expérience avec succès, mais toujours en série limitée, et la Porsche 911 type 996 inaugure les GT3. Vous avez déjà eu l'occasion de consulter nos dossiers consacrés aux 911 GT3 et GT3 MkII, mais Porsche a souhaité aller plus loin encore dans le concept avec la GT3 RS. Plus extrême et plus provocante, la Porsche 911 GT3 RS est limitée à 200 exemplaires seulement, ce qui va continuer de maintenir une cote élevée et alimenter le mythe des Porsche 911 extrêmes.

    CONCEPTION
    Pour bien comprendre les modifications apportées sur la Porsche 911 GT3 RS, il faut assimiler l'objectif des ingénieurs de l'usine Porsche : alléger la 911 pour garantir une efficacité de pilotage accrue. Pour y arriver, les ingénieurs ont réétudié les points d'ancrages de nombreux éléments (biellettes liées à la direction, épure de suspension avant, bras arrière multi-bras, porte-moyeux arrières moulés en une seule pièce…). Cela permet ainsi d'abaisser au maximum le centre de gravité de l'auto pour garantir une adhérence optimale, et également de supporter les contraintes du circuit et de pneus slicks. Pour la partie allégement, de nombreuses pièces de carrosserie sont en carbone (capots avant et arrière, coque de rétroviseurs et aileron) et la lunette arrière est souple en polycarbonate. La ventilation de la mécanique est encore optimisée par rapport aux GT3. A noter les pneus Pirelli P Zero Corsa System, qui sont des gommes issues de la compétition à peine retaillés pour la route, remplace avantageusement les pneus Michelin Pilot Sport, pourtant déjà très efficaces) montés sur la GT3.



    AMBIANCE COMPET'
    Les habitacles des Porsche 911 GT3 étaient déjà dépouillés, mais là Porsche a encore essayé de gagner quelques kilogrammes. On retrouve la planche de bord déjà connue des 911 type 996, inspirée de celle des Boxster. Mais le dépouillement est total. Sans demande express du client, vous n'aurez pas d'autoradio, pas de climatisation… Tous ces accessoires sont cependant disponibles en option gratuite. A ce niveau de prix on en attendait pas moins. Le volant est recouvert d'Alcantara pour un meilleur grip, de même que les sièges baquets Recaro qui assurent un maintien optimal. Un arceau de sécurité cage a pris place dans l'habitacle pour sécuriser la cellule de survie du pilote.

    MOTEUR
    Le Flat 6 de la GT3 RS est le même moteur que celui monté dans la GT3 standard. Pour mémoire, ce flat " liquide " est issu du moteur victorieux au Mans en 98 sur la Porsche 911 GT1, et est le même que celui monté dans la 996 GT2 et Turbo. Peu de modifications en fait par rapport à la GT3, hormis une alimentation en air frais optimisée et un volant moteur mono-masse offrant moins d'inertie qui est le même que celui monté sur la GT3 Clubsport. La transmission de la 911 GT3 RS présente l'avantage d'avoir été étudiée pour être adaptable à différentes épreuves en compétition. Les pignons de boîtes sont notamment emmanchés sur l'arbre au lieu d'y être usinés comme sur la GT3 standard. Cela permet notamment de les changer pour adapter les rapports de boîte. Bonne nouvelle pour les intégristes du sport pur et dur, le PSM, l'ESP Porsche, n'est pas au programme.



    CHASSIS
    Le tour du propriétaire effectué, je suis déjà bien calé dans le siège baquet Recaro. Le temps est clair et sans vent, et je vois déjà au loin de la longue ligne droite de notre circuit du jour la première courbe qui m'appelle comme une sirène me chanterait sa mélopée. Je démarre le Flat qui résonne très fort dans mon dos tant les insonorisants ont été retirés. Cela réconcilie même avec le flat liquide que tous les fans trouvent trop discret par rapport aux derniers moteurs des 993. Avant de démarrer, je regarde l'habitacle totalement dépouillé et je m'imagine alors à la place de Steve McQueen dans le film Le Mans. Première enclenchée, je relâche la pédale d'embrayage et l'auto avance sereinement. Deux tours de circuits vont me donner les premières impressions qui me donneront confiance par la suite pour trouver les limites du châssis. Plus les tours défilent, plus la cadence augmente. La 911 GT3 RS y révèle son vrai visage. Nous aurions pu craindre un comportement pointu d'auto de compétition, rétive et caractérielle. Il n'en est rien. La Porsche 911 GT3 RS se révèle étonnement facile à mener vite avec quelques notions de pilotage. On se surprend même à soigner ses trajectoires tant le châssis est précis et donne des informations sur la route. Le freinage est signé Porsche, à savoir efficace et endurant. L'option freins en céramique facturé en option à … 8 000 euros (!!) semble superflu sauf pour ceux qui courront sur circuit. Dans les lignes droites, les montées en régimes et les accélérations sont effarantes. Le Flat tonne et rugit dans les tours, et vous atteignez très rapidement des vitesses élevées. Le potentiel du châssis met en avant les très bons pneus Pirelli, et il serait intéressant de constater, volant en main, ce que donne sur circuit une GT3 RS avec des pneus slicks. Pour conclure, la Porsche GT3 RS est certainement la plus efficace, la plus charismatique et la plus cohérente dans sa démarche par rapport à ses deux rivales que sont la BMW M3 E46 CSL et la Ferrari Challenge Stradale.



    CONCLUSION
    Bien que charismatique et emblématique, la Porsche 911 GT3 RS est réellement facile sur circuit. Même avec juste des notions de pilotage, l'amateur (fortuné) pourra prendre énormément de plaisir en sentant la justesse de ses trajectoires, et étant plaqué dans son baquet Recaro à chaque accélération ses tympans goûteront sans retenu à un Flat 6 ayant retrouvé ses vocalises d'antan. De purs moments d'extase, mais limité à 200 exemplaires et sur circuit. A propos, ne cassez plus votre tirelire, les 200 Porsche 911 GT3 RS sont déjà toutes vendues…




    126 808 Euros (01/02/2004)
    29 CV FISCAUX
    CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Porsche 911 type 996 GT3 RS
    MOTEUR
    Type: 6 cylindres à plat, 24 soupapes
    Cylindrée en cm3: 3 600
    Alésage x course : 100 x 76,4
    Puissance ch DIN à tr/mn: 381 à 7400.
    Puissance au litre en ch: 105,83
    Couple maxi en Nm à tr/mn: 385 à 5 000
    TRANSMISSION
    AR, BVM 6
    POIDS
    Données constructeur en kg: 1 360
    Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 3,56
    PERFORMANCES
    Vitesse maxi en km/h: 306
    400 m DA en secondes: 12,9
    1 000 m DA en secondes: 22,9
    0 à 100 km/h : 4,8

      La date/heure actuelle est Mer 12 Déc - 5:39