*forum porsche généraliste*


    Consommation d'huile élevé et conséquences

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 127
    Date d'inscription : 29/03/2012

    Consommation d'huile élevé et conséquences

    Message  Admin le Ven 5 Oct - 23:09


    Like a Star @ heaven Texte de Anthony Lambert de rennsport.forumgratuit.org,copie et rediffusion non autorisée. Like a Star @ heaven

    CONSTATATION

    Une certaine consommation d’huile est normale. Elle varie en fonction du
    type de moteur et des sollicitations. Si la consommation dépasse celle
    indiquée par le constructeur, on parle de consommation d’huile élevée –
    au contraire des pertes d’huile dues par exemple aux fuites ou à d’autres
    causes similaires.

    CAUSES

    *Un défaut d’étanchéité dans le turbocompresseur, par exemple, des
    paliers usés, a laissé l’huile pénétrer dans la chambre de combustion
    par l’intermédiaire du dispositif d’admission.
    *La conduite de retour d’huile du turbocompresseur est bouchée ou
    calaminée. L’augmentation de la pression dans le circuit d’huile a
    poussé de l’huile en provenance du turbocompresseur dans le circuit
    des systèmes d’admission et d’échappement.
    *De l’huile mélangée a pénétré dans la chambre de combustion – par
    exemple en raison d’une pompe à injection usée généralement lubrifiée
    par l’intermédiaire du circuit d’huile du moteur.
    *En raison d’un système d’admission non étanche, des impuretés ont
    pénétré dans la chambre de combustion où elles contribuent à
    augmenter l’usure.
    *En cas de mauvais réglage de l’espace neutre du piston ce dernier vient
    cogner contre la culasse. Les vibrations ainsi produites se répercutent
    sur les injecteurs.



    Arrêter immédiatement le moteur
    quand ce voyant s’allume !




    *Conséquences possibles : l’injecteur ne se ferme plus
    complètement et une trop grande quantité de carburant arrive dans
    la chambre de combustion ce qui provoque un excès de carburant
    *L’huile est trop altérée – suite à une maintenance irrégulière. Il y a une
    réduction de la capacité de charge et donc une usure accrue.
    Quand les intervalles de vidange d’huile ne sont pas respectés, le papier
    du filtre se bouche et/ou éclate, et de l’huile moteur non filtrée circule
    dans le circuit d’huile.
    *Des bielles déformées ou vrillées provoquent une course non rectiligne
    du piston. L’étanchéité de la chambre de combustion n’est plus
    assurée.
    *Des segments brisés, bloqués ou mal montés peuvent conduire à un
    manque d’étanchéité entre la chambre de combustion et le carter de
    vilebrequin. Ce défaut d’étanchéité provoque le passage d’huile dans
    la chambre de combustion.
    *Les vis de la culasse ne sont pas serrées correctement.
    *Conséquences : gauchissements des vis et donc fuites dans le circuit d’huile.
    Lorsque les portées des pistons, des segments et des surfaces de glis-
    sement des chemises de cylindres sont usées, le débit des gaz de fuite
    (Blow-by) augmente provoquant une surpression dans le carter de
    vilebrequin. En cas de pression trop élevée des vapeurs d’huile sont
    projetées dans la chambre de combustion par l’intermédiaire du reniflard.

    *De plus si l’huile est usagée ou de mauvaise qualité, il y aura
    une formation de mousse d’huile. Les vapeurs ou la mousse d’huile
    passent alors avec les gaz de blow-by dans le système d’admission
    par l’intermédiaire de la ventilation du moteur pour, finalement, se re-
    trouver dans les chambres de combustion.
    *En cas d’incident dans le processus de combustion il peut se produire
    un excès de carburant. La dilution de l’huile par le carburant entraîne
    alors une usure extrême des pistons, des segments et des surfaces de
    glissement des chemises de cylindres.



    *Quand le niveau d’huile est trop élevé le vilebrequin baigne dans l’huilecité de charge, et peuvent donc provoquer une usure plus importante.
    *En cas de déformation du cylindre, par exemple en raison de vis de
    culasse usées et/ou mal vissées, les segments ne peuvent plus assurer
    correctement l’étanchéité entre la chambre de combustion et le carter.
    *Les huiles de moindre qualité possèdent souvent une plus faible capa-
    combustion. En cas de déformations extrêmes, il arrive même que le
    piston fasse fonction de pompe, c’est-à-dire que l’huile soit carrément
    pompée dans la chambre de combustion.
    *Un usinage défectueux de la chemise de cylindre dont la surface de
    glissement n’a pas été correctement rodée empêche une rétention suffisante d'huile.
    *Il s’ensuit alors une usure excessive des éléments de glissement tels que pistons, segments et surfaces de glissement de
    chemise de cylindre,d’où un manque d’étanchéité du carter de
    vilebrequin. Lorsque les pierres de rodage sont encrassées, le graphite
    intégré dans le revêtement, est étalé sur la surface de glissement de la
    chemise de cylindre. Il se forme une mince pellicule en surface appelé « manteau de tôle ».
    *De ce fait, les capacités de rétention d’huile sont fortement réduites, ce qui conduit à une usure accrue particulièrement
    lors du démarrage à froid.
    *Sur les compresseurs de freins pneumatiques, une plaque porte-sou-
    pape non étanche peut provoquer la formation d’eau de condensation
    dans le cylindre. Cette eau de condensation dilue l’huile de lubrification
    ce qui a pour conséquence une usure accrue du piston, des segments
    de piston et de la surface de glissement de la chemise du cylindre.
    *L’huile diluée passe ensuite dans le circuit d’air comprimé en
    provoquant des dégâts sur d’autres éléments.

      La date/heure actuelle est Mer 21 Nov - 13:33