*forum porsche généraliste*


    Rupture des cordons de segments et conséquences

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 127
    Date d'inscription : 29/03/2012

    Rupture des cordons de segments et conséquences

    Message  Admin le Ven 5 Oct - 23:04

    Like a Star @ heaven Texte de Anthony Lambert de rennsport.forumgratuit.org,copie et rediffusion non autorisée. Like a Star @ heaven

    CONSTATATION

    *Dans le cas de cordons de segments brisés, l’on distingue deux types de rupture : du haut vers le bas (Fig. 1a+b)

    (fig.1a+b)


    ou du bas vers le haut
    (Fig. 2–3).

    (fig.2-3)



    *L’on observe des traces d’érosion sur la tête du piston, sur les cordons
    de segments et sur les flancs de gorges.

    CAUSES

    *Ces types de dommages sont causés par des contraintes mécaniques
    qui sont elles-mêmes provoquées par un dysfonctionnement du processus de combustion, une erreur de montage ou une intrusion de liquide.

    1. Dysfonctionnement du processus de combustion :

    *Après l’allumage par l’étincelle de la bougie, il se produit de l’auto-allumage en d’autres points de la chambre de combustion, et la vitesse de
    combustion est multipliée par 10. S’ensuivent une montée en pression
    excessive allant jusqu’à 300 bars par degré d’angle de vilebrequin (valeur
    normale 3 à 5 bars), des vibrations proches des ultrasons, ainsi qu’une
    surchauffe due à une combustion irrégulière. Conséquences : fissures
    et/ou rupture des cordons et de la jupe du piston, avec une rupture du
    haut vers le bas. Dans le processus de combustion on parle aussi de
    « combustion détonante ».

    Causes (parmi d’autres) d’une combustion détonante :

    Moteur essence :
    *Le calage de l’allumage n’est pas correct (avance à allumage).
    *Le mélange air /carburant est trop pauvre.
    *L'on a utilisé du carburant avec un indice d’octane trop faible.
    *L’air aspiré est trop chaud.
    *Le taux de compression est trop élevé.

    Moteur diesel :
    *Un retard à l’allumage trop important comme lors d’une combustion
    détonante dans le moteur essence provoque une combustion incontrôlée avec des pics de pression importants et une surcharge mécanique
    des cordons de segments.

    Les causes peuvent être les suivantes :

    *La pression de compression est trop faible.
    *La pression d’injection des injecteurs est trop faible.
    *Les aides au démarrage, par exemple le spray de démarrage ne sont pas utilisée à bon escient.
    *Les injecteurs ne sont pas étanches.
    *Une trop grande quantité de carburant a été injectée.

    2. Erreur de montage :

    *Lorsque les segments n’ont pas été montés à l’aide d’une bande de
    serrage, ils sont souvent mal positionnés dans les gorges. Lorsque le
    piston est ensuite monté dans le cylindre, les segments dépassent par
    endroit et bloquent en haut de l’alésage. Il s’en suit une rupture typique
    du cordon de segment, du bas vers le haut.
    *Par contre,pour les moteurs à deux temps,la rupture chemine du haut vers le bas,
    le piston étant inséré dans le cylindre par le bas.

    3. Intrusion de liquide :

    *La cause de cet incident réside dans l’introduction de liquides, eau ou
    carburant, dans la chambre de combustion. Dans la mesure où ni l’eau
    ni le carburant ne sont compressibles, il se produit une brusque contrainte
    sur le piston, l’axe du piston, la bielle, la culasse, le carter de vilebrequin,
    les paliers et le vilebrequin.Une quantité trop importante de liquide peut pénétrer dans la
    chambre de combustion pour les raisons suivantes :
    *De l’eau a pénétré dans la chambre de combustion par l’intermédiaire
    du système d’admission (par exemple lors de la traversée d’une nappe d'eau).
    *De l’eau de refroidissement a pénétré dans la chambre de combustion
    à cause de joints défectueux.
    *Trop de carburant a pénétré dans la chambre de combustion en raison
    du système d’admission (par exemple lors de la traversée d’une nappe
    d'injecteur d'éfectueux).

    REMEDE/PREVENTION

    *Il faut utiliser exclusivement un carburant possédant l’indice d’octane
    prescrit.
    *Le système d’injection, le carburateur et l’allumage doivent être correctement réglés.
    *Il faut utiliser uniquement des bougies répondant aux indications du constructeur.
    *Il faut vérifier l’étanchéité du système d’admission.
    *Il faut monter un joint plus épais sur les culasses retouchées, et tenir
    compte de la hauteur de compression réduite sur les pistons côté réparation.
    *Sur les moteurs suralimentés, il faut s’assurer que la pression de suralimentation est correcte.
    *En cas de remise à neuf d’un moteur, il faut s’assurer que les joints sont
    en bon état, et les joints importants doivent être remplacés.
    *Il faut vérifier les injecteurs et en cas de doute les remplacer.

      La date/heure actuelle est Mer 21 Nov - 13:33